www.faune-lr.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Monticole de roche 2022
       - 
Bruant ortolan 2022
       - 
Aurore de Provence 2022
       - 
Paon du jour 2022
       - 
Grande Sauterelle verte 2022
       - 
Accenteur alpin 2022
       - 
Pipit des arbres 2022
       - 
Pie-grièche écorcheur 2022
       - 
Arcyptère bariolée 20-22
       - 
Argiope frelon 2022
       - 
Venturon montagnard 2022
       - 
Vautour fauve 2022
 - 
Les galeries
Informations & Statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Informations & FAQs
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des Oiseaux nicheurs du Languedoc-Roussillon
 - 
Listes communales
Utilisation du site
Validation des données
Aide à l'identification
Espace de publication
Conservation et protection
Union MERIDIONALIS
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 139
 
vendredi 29 juillet 2022
Papillons de jour
Avis de recherche en France et en Occitanie : le papillon Hermite

Face au constat du déclin dans toute la France de l’Hermite, une espèce de papillon du Plan National d’Action, l’Opie lance une enquête de recherche de l’espèce.

Vous trouverez la fiche de recherche incluant la description de l’espèce et la carte de répartition en Occitanie en suivant ce lien de téléchargement.

Vous trouverez également plus d’informations sur cette enquête en suivant ce lien sur le site de l’opie : https://papillons.pnaopie.fr/2022/07/19/debusquez-lhermite-une-enquete-nationale-du-pna/

L’espèce vole en Occitanie du mois de juin jusqu’au début de l’automne, alors ouvrez l’œil !

Photo : Sonia Richaud

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
jeudi 28 juillet 2022
Orthoptères
Cet été, vérifiez vos Phanéroptères !

Fin 2021, la faune française s’est vue enrichie d’une nouvelle espèce d’orthoptère le Phanéroptère à larges cerques Phaneroptera laticerca, Barataud 2021, jusqu’alors confondu avec le Phanéroptère méridional Phaneroptera nana.

Comme son nom le suggère, elle se distingue principalement par l’extrémité des cerques épaissie chez le mâle ainsi que par d’autres caractéristiques, notamment acoustiques. Plus de détails concernant l’identification des Phanéroptères sont disponibles dans la publication (accessible ici [https://sciencepress.mnhn.fr/fr/periodiques/zoosystema/43/29]) décrivant cette nouvelle espèce pour la science.

Décrite des Pyrénées-Orientales, l’examen des collections et de photos a déjà permis de confirmer la présence de l’espèce dans tous les départements du littoral languedocien mais également en région PACA dans le Massif de l’Étoile (13) et sur la commune des Mées (04). Le Phanéroptère à larges cerques semble fréquenter des milieux mieux exposés et plus secs que le Phanéroptère méridional.

Afin de connaître plus précisément la répartition et les préférence écologiques de l’espèce, nous vous invitons à porter une attention particulière aux Phanéroptères que vous croiserez cet été. Des photos des cerques des mâles adultes en vue de dessous seront nécessaires pour confirmer l’identification.

Bonnes recherches !

 

photos : Mathieu Pélissié

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mardi 28 juin 2022
Oiseaux
Colloque d'ornithologie des terres catalanes

"Après Barcelone en 2018 et Menorca en 2020, le 3ème congrès d'ornithologie des terres de langue catalane se tiendra cette année du

29 au 31 octobre à Burjassot (Valence, Espagne). Plus d'information dans les semaines à venir."

 

"Després de Barcelona el 2018 i Menorca el 2020, el tercer Congrés d'Ornitologia de Terres de Parla Catalana se celebrarà enguany del 29 al

31 d'octubre  a Burjassot (València, Espanya). Més informació d'aquí a unes setmanes."

posté par Yves Aleman
 
jeudi 5 mai 2022
Oiseaux
Butors étoilés, notez les tous !!

Avec une dizaine de mâles chanteurs, notre région constitue un des derniers bastions pour la population française de Butor étoilé.

A la suite d’une mobilisation importante à l’échelle du pays, la mise en œuvre d’un second plan national d’actions (PNA) est à l’étude et devrait aboutir sous peu (cf. l’article consacré à l’espèce dans le numéro 29-1  de la revue Ornithos).

Afin de combler certaines lacunes sur des sites peu suivis le recours à l’utilisation de Faune LR permet d’assurer une veille à l’échelle régionale. Lors de vos sorties pensez à saisir toutes les données de mâles chanteurs ainsi que les observations d’individus dans des habitats favorables. Soyez précis dans la localisation des observations et veillez à renseigner le code atlas.

Ce héron est en très forte régression dans la plupart des régions, les épisodes successifs de sécheresse font peser de lourdes menaces dans les espaces où la gestion hydraulique des roselières n’est pas envisageable.

L'équipe Faune-LR

Photo : Jean-Pierre Trouillas

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
lundi 14 mars 2022
Oiseaux
Enquête Goélands en milieu urbain

Le GISOM (Groupement d’intérêt scientifique pour les oiseaux marins) est actuellement en charge de la coordination nationale du 6ème recensement d’oiseaux marins nicheurs qui sera réalisé sur la période 2020-2022. Cette coordination s’appuie localement sur l’implication de structures partenaires déjà identifiées, qui pour chaque espèce réalisent des suivis protocolés. Compte tenu de la répartition très hétérogène des goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) en contexte « urbain », nous n’avons pas de suivis/protocoles dédiés.

Afin d’avoir des données (répartition/effectifs minimums) de ces espèces, nous incitons tous les observateurs à saisir leurs observations opportunistes des cas de nidification de goélands en contexte « urbain » (ville, port, zone commerciale et d’activité, site industriel ou maison individuelle), tant en milieu littoral qu’en milieu continental.

Seules les données avec les codes atlas suivants seront valorisées (cas des goélands « urbains ») :

 

Nidification probable :

 6 = Comportement nuptial : parades, copulation

 10 = Transport de matériel ou construction d'un nid

 

Nidification certaine :

 12 = Nid vide ayant été utilisé ou coquilles d'oeufs de la présente saison

 13 = Jeunes en duvet ou jeunes venant de quitter le nid et incapables de soutenir le vol sur de longues distances

 18 = Nid vu avec un adulte couvant

 19 = Nid contenant des oeufs ou des jeunes (vus ou entendus)

 

Ces données nous permettrons de réaliser une cartographie des territoires urbains sur lesquels sont implantés les goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) et de comparer les résultats aux précédents recensements. Ces informations contribueront bien évidement aussi à l'actualisation de l'atlas ODF.

Merci pour votre implication

Le GISOM

Légende de l'image : Goéland leucophée © Georges Olioso

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mercredi 19 janvier 2022
NaturaList sur iPhone : bonne nouvelle !

Depuis plusieurs années, les utilisateurs d’iPhone n’avaient accès à l’appli mobile NaturaList que via sa version de test. Depuis quelques jours, NaturaList est désormais disponible sur l’App Store!

NaturaList est une appli mobile qui permet de saisir vos observations directement sur le terrain en les pointant sur une carte précise. En un clic, vous les partagez avec la communauté des utilisateurs de Faune-France et constituez ainsi votre propre carnet de terrain virtuel.

En utilisant NaturaList, vous gagnez en rapidité, en précision et en facilité. C’est pour ces trois raisons, qu’aujourd’hui, plus de 40 % des données sont collectées via un smartphone.

Quelques points importants à noter :

  1. La version bêta de NaturaList sera prochainement désactivée. Si vous avez participé au programme test, nous vous recommandons d’installer dès maintenant l'application officielle de l'App Store.
  2. L’utilisation de NaturaList pour saisie des données est gratuite, mais si vous souhaitez consulter les observations effectuées autour de vous, il est nécessaire de souscrire un petit abonnement annuel. Vous soutenez ainsi le développement de l’appli et sa mise à jour. Cette fonction est optionnelle et vous avez, par ailleurs, la possibilité de consulter librement les observations récentes via Faune-France.
  3. Les fonctions de NaturaList pour iPhone sont limitées par rapport à celles pour Android. La saisie par liste n’est pas encore accessible, mais devrait l’être à moyen terme. La version iPhone restera toutefois moins complète que sa grande sœur pour Android, notamment en ce qui concerne la saisie des enquêtes. Ce choix est lié à des contraintes économiques qui nous obligent à privilégier le système le plus largement utilisé. Nous nous en excusons.

Nous souhaitons la bienvenue aux utilisateurs d’iPhone et de belles et réjouissantes observations.

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
lundi 10 janvier 2022
Papillons de jour
Plaquette liste rouge des papillons de jour d'Occitanie

Parmi les 245 espèces soumises à l’évaluation, 105 espèces, soit 43% des espèces évaluées, sont considérées comme menacées ou quasi-menacées de disparition en Occitanie.

Retrouvez la liste des espèces manacées et bien d'autres informations sur la plaquette synthétisant les 300 pages du rapport d’évaluation de la liste rouge des papillons de jour d'Occitanie qui vient de paraître.

Télécharger la plaquette

Et/ou pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, le rapport complet (303 pages

 

L'équipe Faune-LR

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
samedi 1 janvier 2022
Toute l'équipe de Faune-LR vous souhaite une belle année 2022 !

Toute l'équipe de Faune-LR vous souhaite une belle année 2022, riche en observations et en découvertes naturalistes !

Faune-LR, c'est plus de 11 200 inscrits et plus de 6,3 millions de données faunistiques, dont plus de 860 000 (un record !) pour l'année écoulée !

Faune-LR est la base naturaliste de référence, ceci grâce à l'ensemble des observateurs(trices) qui l'alimentent chaque jour. Bravo à tous ! Toutes ces informations servent au quotidien aux équipes des associations gestionnaires et de leurs partenaires dans leurs missions respectives de protection de la nature.

Merci à toutes et à tous pour votre contribution à la connaissance et nous comptons sur vous pour l'accroitre encore !

La quantité, c'est bien, mais la qualité, c'est encore mieux. Ainsi, l'usage plus massif des nouvelles fonctionnalités (saisie par formulaires, SHOC, STOC, EPOC, WETLANDS,…) va permettre des analyses plus fines (abondances, fréquences, tendances d'évolution, etc...).

Il faut aussi que chacun fasse l'effort de saisir au mieux ses observations (localisations précises, effectifs...), tout en s'assurant bien sûr de la validité de l'identification ! Les vérificateurs veillent, mais il faut aussi les aider dans leurs taches parfois difficiles. Profitons-en pour les remercier pour l’immense travail qu’ils réalisent !

N'oubliez pas que l'application pour smartphone "NaturaList" est là pour vous aider à saisir vos données directement sur le terrain.

Au plan technique, l'année 2022 verra le lancement de la deuxième phase d'amélioration de Faune-France et ses bases associées. Le Comité de pilotage national a identifié de nombreux points d'amélioration et y travaille déjà avec Biolovision, l'entreprise suisse en charge de nos outils.

Les plus importants chantiers concernent :

  • l'enrichissement des listes d'espèces accessibles à la saisie en s'appuyant sur TaxRef, le référentiel taxinomique national ;
  • l'amélioration des formulaires de saisie, notamment pour les invertébrés ;
  • la simplification des modules de saisie des protocoles nationaux ;
  • l'amélioration du système de validation ;
  • la modernisation du réseau des Faunes locaux, en métropole et en outremer.

La mise en oeuvre de ces travaux de fond s'étalera probablement sur les 2-3 prochaines années, le temps de mobiliser les ressources financières nécessaires et afin de garantir la bonne fluidité d'un système en constante croissance. 

Nous comptons sur vous en 2022 pour vos contributions toujours plus nombreuses, et toujours plus rigoureuses dans la saisie des données !

Merci.

L'équipe de Faune-LR

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
vendredi 26 novembre 2021
Oiseaux
L'hiver approche !

Décembre approche, et le debut des protocoles de recensements des oiseaux hivernants avec lui !

Aujourd'hui nous vous proposons deux recensements participatifs hivernaux :

  • le SHOC (Suivi hivernal des oiseaux communs) : il s'agit du pendant hivernal du célèbre STOC. Pour contribuer au SHOC, il faut être capable d’identifier la majorité des espèces d’oiseaux communs à vue et au cri. Deux sessions de terrain, d'environ 1h30, sont à réaliser chaque année, une en décembre, l'autre en janvier, puis chaque année, approximativement aux mêmes dates. S'y ajoutent environ 1 à 2 heures de saisie. Les trajets se font à pied dans des carrés tirés au sort dans un rayon de 10 km autour de la commune souhaitée. Plus d'infos sur le SHOC ici.
  • les EPOC-ODF : dans le cadre du nouvel atlas des oiseaux de France (ODF), il est proposé aux observateurs de réaliser des points d'écoute de 5 min (EPOC), avec trois réplicas consécutifs (soit 15 min au total) sur des localisations prédéfinies. Plus d'infos sur ODF ici et la liste des coordinateurs locaux ici.

N'attendez plus et inscrivez-vous ! Pour trouver votre coordinateur local, cliquez sur le programme désiré :

En plus de ces protocoles, nous vous encourageons également à faire des EPOC (point d'écoute de 5 minutes). Et là aucune contrainte, c'est où vous voulez, quand vous voulez!

L'équipe Faune-LR

Légende de l'image : Pinson des arbres © Charly Farinelle.

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
jeudi 21 octobre 2021
Oiseaux
Une espèce d’oiseau sur cinq est menacée de disparition

BirdLife International vient de publier la nouvelle Liste rouge européenne des oiseaux menacés. Le bilan est alarmant : une espèce sur cinq risque de disparaître !

Ce rapport passe en revue le risque d'extinction régionale de 544 espèces d'oiseaux à l’échelle de plus de 50 pays et territoires européens.

Le statut de chaque espèce est évalué selon des critères scientifiques, qui intègrent la taille des populations, leur tendance, l’évolution de leur aire de répartition et des menaces qui les affectent. Chacune se voit ensuite attribuée à une catégorie de menace d’extinction qui va de « Préoccupation mineure » à « Eteinte ».

Les données ont été collectées par des milliers d'experts et de bénévoles de toute l'Europe. En contribuant à Faune-France, vous avez pris une part active à ce travail.

Ce rapport est publié à l’occasion de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, censée proposer un nouveau plan pour lutter contre l’érosion du monde vivant. Il s’agit de la quatrième évaluation réalisée par BirdLife International. Elle fait suite aux éditions publiées en 1994, 2004 et 2015.

En raison de leur sensibilité aux changements environnementaux, les oiseaux sont de parfaits indicateurs pour évaluer l’état de notre planète. Quelques éléments marquant de l’étude :

  • 1 espèce d'oiseau sur 5 en Europe est menacée ou quasi menacée d'extinction ;
  • 1 espèce d'oiseau sur 3 en Europe a décliné au cours des dernières décennies ;
  • les oiseaux marins, oiseaux d’eau, limicoles et rapaces sont les espèces les plus menacées et qui connaissent les déclins les plus rapides ;
  • les habitats marins, ainsi que les terres agricoles, les zones humides et les prairies sont les habitats principaux des espèces les plus menacées et aux plus sévères déclins ;
  • la majorité des alouettes, bruants et pies-grièches sont maintenant en déclin ; les canards et les limicoles connaissent des déclins significatifs ;
  • 71 espèces (13 %) sont menacées de disparition en Europe
  • 35 autres espèces (6 %) sont Quasi menacées
  • 5 espèces sont éteintes au niveau régional

Les principaux facteurs du déclin des populations d'oiseaux observés dans les habitats européens sont clairement identifiés :

  • les modifications d’utilisation des sols à grande échelle. La Bécassine des marais est passée de Préoccupation mineure à Vulnérable principalement en raison de la perte et de la dégradation de ses sites de nidification ;
  • les pratiques agricoles intensives affectent un grand nombre d’espèces, dont la Tourterelle des bois dont le statut demeure Vulnérable ;
  • la surexploitation des ressources marines : l’Eider à duvet est passé de Vulnérable à En danger en raison d'une combinaison de facteurs, comprenant les maladies et le déclin de ses ressources alimentaires ;
  • la pollution des eaux intérieures : le statut du Grèbe à cou noir est passé de Préoccupation mineure à Vulnérable, probablement en raison de la pollution de l'eau par les activités agricoles et les ruissellements urbains ;
  • Les pratiques forestières non durables : le Pic épeiche est encore considéré comme de Préoccupation mineure, mais sa population est en déclin ;
  • Le développement des infrastructures : l'Aigle ibérique demeure Vulnérable du fait des collisions et électrocutions sur les infrastructures énergétiques.

Il y a fort heureusement quelques bonnes nouvelles. L'amélioration du statut de conservation du Milan royal ou encore du Bouvreuil des Açores – deux exemples de réussites remarquables en matière de conservation – démontre que les actions ciblées peuvent fonctionner.

Ces résultats alarmants démontrent que nous ne parvenons pas à gérer nos terres, nos eaux douces et nos mers durablement. La sauvegarde de la nature implique une transformation de nos économies IMMEDIATE.

Téléchargez la Liste rouge européenne des oiseaux 2021.

Pour en savoir plus sur les catégories et critères de la Liste rouge de l'UICN.

Légende de l'image : une bonne nouvelle dans ce contexte difficile, le Martin-pêcheur d'Europe, jusqu'ici Vulénarable, est désormais considérée comme de préoccupation mineure © Michel Fernandez.

posté par Faune-Lr Meridionalis
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 139

MERIDIONALIS - Union des associations naturalistes du Languedoc-Roussillon
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022