www.faune-lr.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Sylvine 21-23
       - 
Caradrina kadenii 21-23
       - 
Pyrale du Buis 21-23
       - 
Blaireau européen 23-24
       - 
Genette commune 23-24
       - 
Torcol fourmilier 2024
       - 
Pouillot de Bonelli 2024
       - 
Coucou gris 2024
       - 
Azuré de la badasse 2024
       - 
Morio 2024
       - 
Traquet oreillard / noir et blanc 2024
       - 
Pie-grièche à tête rousse 2024
 - 
Les galeries
Informations & Statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Informations & FAQs
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des Oiseaux nicheurs du Languedoc-Roussillon
 - 
Listes communales
Utilisation du site
Validation des données
Aide à l'identification
Espace de publication
Conservation et protection
Union MERIDIONALIS
Les liens

Toutes les nouvelles
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 141
 
mercredi, 15. novembre 2023
Mon Faune local fait peau neuve !

Dans le cadre de la modernisation du réseau des portails naturalistes Faune, les anciens portails locaux vont être remplacés (fermeture prévue au 31/12/2023) par une nouvelle génération d’outils, les sites miroirs. On vous en dit plus.

Le réseau Faune se compose actuellement de 38 bases locales indépendantes, mais compatibles. La maintenance de ce système est aujourd’hui devenue très complexe. L’énergie investie dans la seule gestion de la compatibilité de toutes ces bases de données pénalise nos capacités à moderniser rapidement nos outils et à investir dans les développements de demain, attendus par tous les utilisateurs.

Face à ce constat, le Comité de pilotage de Faune-France a validé l’option consistant à développer des sites miroirs de Faune-France pour remplacer les anciens portails locaux. Sans entrer dans les détails, il s’agit d’avoir une base nationale unique et des portails d’accès locaux qui y sont connectés.

Un changement de perspective

C’est aussi en pensant à vous vos habitudes et vos attentes, que cette nouvelle approche a été imaginée. Quel que soit votre site Faune de prédilection, vous y retrouverez désormais l’ensemble de vos observations. C’est vous, en tant qu’utilisateur, qui allez définir le contour de votre portail, tout en bénéficiant des outils modernisés de Faune-France. Il vous sera possible de consulter ou de saisir des données dans plusieurs régions, de choisir quelles espèces s’afficheront sur votre portail, etc…

Donc, pas de révolution, mais une évolution.

Elément important, cette modernisation n’engendre aucun changement majeur pour l’utilisateur. Identifiants, modules de saisie et de consultation demeurent parfaitement inchangés.

Les portails de nouvelle génération, tels que déployés aujourd’hui, sont des miroirs de Faune-France. Après leur mise en ligne, ils poursuivront leur évolution vers toujours plus d’adaptations aux besoins des utilisateurs et des associations locales, permettant à la fois de disposer d’une vision nationale et de faciliter l’indispensable animation locale.

Vous pouvez dès à présent venir découvir votre nouveau site sur www.Faune-Occitanie.org

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
lundi, 15. août 2022
Oiseaux
La migration des oiseaux bat son plein en Occitanie

Après le site audois du Roc de Conilhac (Gruissan/Narbonne), pyrénéen du Col du Soulor et catalan du Spot d'Eyne qui ont débuté leur suivi à la mi-juillet, Roquecezière leur emboîte le pas en cette fin de mois d'août. Ils n'attendent plus que vous pour vous faire découvrir le merveilleux spectacle de la migration des oiseaux !

En effet, cette année encore, 4 sites de suivi de la migration postnuptiale ont le plaisir de vous accueillir pour vous faire découvrir le fabuleux spectacle de la migration des oiseaux :

  • Roc de Conilhac, situé à cheval entre Gruissan et Narbonne (11) : 15 juillet - 15novembre

Florian Escot, vous y accueillera tous  les jours de vent du nord. Plus de renseignements sur le site de la LPO Aude et/ou sur www.migraction.net. Contacts :  LPO Aude ou 04 68 49 12 12

  • Spot d'Eyne, situé en Cerdagne sur la commune d'Eyne (66) : 15 juillet au 31 octobre

François  Gallon et Joris Duval de Coster vous y accueilleront tous les jours de 7h à 19h. Plus de renseignements sur www.migraction.net. Contacts : page Facebook du site d'Eyne ou Yves Dubois ou François Gallon

  • Col du Soulor, à cheval entre les comunes d'Arbéost et d'Arrens-Marsous (65) : 15 juillet au 30 septembre

Les observateurs d'OCL (Oiseaux Cols Libres), vous accueilleront tous les jours . Plus de renseignements sur sur www.trektellen.nl. Contacts : OCL ou 06 95 72 92 25

  • Roquecezière, à la limite du Tarn et de l'Aveyron sur la commune de Laval-Roquecezière (12) : 20 août au 10 septembre

Les observateurs de la LPO Tarn et Aveyron, vous accueilleront tous les jours au niveau du rocher de la vierge. Plus de renseignements sur sur www.migraction.net. Contacts : LPO Tarn ou 05 63 73 08 38 ou LPO Aveyron ou 05 65 42 94 48

Bondrée apivore, Cigognes, Circaète Jean-le-Blanc, Guêpier d'Europe et bien d'autres surprises vous attendent sur ces hauts lieux de la migration des oiseaux, alors n'hésitez pas à leur rendre visite pour quelques heures ou quelques jours!

Légende de l'image : vol de Cigognes blanches au dessus du Roc de Conilhac  © Florian Escot (LPO Occitanie)

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
lundi, 8. août 2022
Oiseaux
Atlas de la migration des oiseaux en Europe-Afrique en ligne !

Un siècle de baguage d'oiseaux, complété par l'avènement des suivis télémétriques au cours XXIème siècle, ont assemblé des millions de données documentant les voies de migration et les aires d'hivernage des oiseaux au travers l'Europe et l'Afrique. Mais jusque là, cette information n'était pas facilement accessible, dispersée entre de multiples bases, et seulement partiellement consultable. 

Depuis 2018, EURING (le consortium des centrales européennes de baguage) travaille à son plus ambitieux projet de valorisation de ces données: produire un atlas de la migration, numérique, interactif, accessible en ligne pour tous gratuitement, et dynamique (les futurs données seront ajoutées annuellement). Et c'est chose faite !

300 espèces migratrices se reproduisant en Europe font l'objet d'une monographie, actualisant les connaissances sur leurs migrations en intégrant toutes les données de capture-recapture/reprise/réobservation archivées dans la banque de données d’EURING, et complétée des données de télémétrie collectées via Movebank (pour 100 espèces). Cet atlas intègre donc les données historiques de baguage, offrant une très large couverture taxonomique (majorité des espèces migratrices), temporelle (siècle) et spatiale (inter-continentale), avec les parcours migratoires extrêmement détaillés que seuls les suivis par GPS ou balises satellitaires peuvent documenter. Cette intégration des méthodes complémentaires d'étude de la migration est un des accomplissements original de l'atlas.

Cet Atlas de la migration Europe-Afrique est donc l'outil historiquement attendu par tous pour explorer et caractériser les voies de migration et aire d'hivernage des oiseauxsur notre continent, en connexion avec les continents voisins. Les explorations interactives peuvent se faire par:

  • espèce, 
  • régions d'Europe (la France est répartie entre la région West et South-West), 
  • périodes (avant 1961, 1961-1990, après 1990), saisons et mois,
  • sexe et catégorie d'âge, 
  • principales causes de reprise (mortalité).

En complément, quatre modules analytiques traitent d'enjeux transversaux sur la connaissance des migrations et l'influence des activités humaines:

1) changements historiques (1900-présent) des patrons de migration,

2) prélèvements intentionnels d'oiseaux migrateurs par les humains,

3) dates de migration prénuptiale pour 57 espèces de l’annexe II de la Directive Oiseaux de l’Union Européenne, 

4) connectivités migratoires entre aires de reproduction et d’hivernage.

La production de cet atlas repose sur les données fournies par des milliers d’ornithologues bénévoles et professionnels, et de l’ensemble des publics informant les centrales de baguage de la découverte d’oiseaux bagués. Le travail de conception, analyse et rédaction a été fourni par un groupe d'une 20aine de chercheurs (dont Frédéric Jiguet, CRBPO/Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation, qui a rédigé un quart des monographies), et coordonné par Stephen R. Baillie (British Trust for Ornithology, Grande-Bretagne), Fernando Spina (Istituto Superiore per la Protezione e la Ricerca Ambientale, Italie), Franz Bairlein (Institute of Avian Research, Allemagne) et Kasper Thorup (Natural History Museum of Denmark, University of Copenhagen, Danemark). Le financement qui a permis ce travail d'une ampleur inégalée dans le Monde sur les migrations a été fourni par le Ministère de la Transition Ecologique du Gouvernement Italien, via le programme Migratory Species Champion Programme de la Convention sur les Espèces Migratrices (Convention de Bonn, Nations-Unies)

Pour consulter cet Atlas, rendez-vous sur: 

https://migrationatlas.org/

 

Pour une présentation plus développée de l'atlas (en anglais), consultez :  

https://migrationatlas.org/about

 

Bonnes explorations d'un siècle de recherche sur les migrations d'oiseaux en Europe !

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
vendredi, 29. juillet 2022
Papillons de jour
Avis de recherche en France et en Occitanie : le papillon Hermite

Face au constat du déclin dans toute la France de l’Hermite, une espèce de papillon du Plan National d’Action, l’Opie lance une enquête de recherche de l’espèce.

Vous trouverez la fiche de recherche incluant la description de l’espèce et la carte de répartition en Occitanie en suivant ce lien de téléchargement.

Vous trouverez également plus d’informations sur cette enquête en suivant ce lien sur le site de l’opie : https://papillons.pnaopie.fr/2022/07/19/debusquez-lhermite-une-enquete-nationale-du-pna/

L’espèce vole en Occitanie du mois de juin jusqu’au début de l’automne, alors ouvrez l’œil !

Photo : Sonia Richaud

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
jeudi, 28. juillet 2022
Orthoptères
Cet été, vérifiez vos Phanéroptères !

Fin 2021, la faune française s’est vue enrichie d’une nouvelle espèce d’orthoptère le Phanéroptère à larges cerques Phaneroptera laticerca, Barataud 2021, jusqu’alors confondu avec le Phanéroptère méridional Phaneroptera nana.

Comme son nom le suggère, elle se distingue principalement par l’extrémité des cerques épaissie chez le mâle ainsi que par d’autres caractéristiques, notamment acoustiques. Plus de détails concernant l’identification des Phanéroptères sont disponibles dans la publication (accessible ici [https://sciencepress.mnhn.fr/fr/periodiques/zoosystema/43/29]) décrivant cette nouvelle espèce pour la science.

Décrite des Pyrénées-Orientales, l’examen des collections et de photos a déjà permis de confirmer la présence de l’espèce dans tous les départements du littoral languedocien mais également en région PACA dans le Massif de l’Étoile (13) et sur la commune des Mées (04). Le Phanéroptère à larges cerques semble fréquenter des milieux mieux exposés et plus secs que le Phanéroptère méridional.

Afin de connaître plus précisément la répartition et les préférence écologiques de l’espèce, nous vous invitons à porter une attention particulière aux Phanéroptères que vous croiserez cet été. Des photos des cerques des mâles adultes en vue de dessous seront nécessaires pour confirmer l’identification.

Bonnes recherches !

 

photos : Mathieu Pélissié

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mardi, 28. juin 2022
Oiseaux
Colloque d'ornithologie des terres catalanes

"Après Barcelone en 2018 et Menorca en 2020, le 3ème congrès d'ornithologie des terres de langue catalane se tiendra cette année du

29 au 31 octobre à Burjassot (Valence, Espagne). Plus d'information dans les semaines à venir."

 

"Després de Barcelona el 2018 i Menorca el 2020, el tercer Congrés d'Ornitologia de Terres de Parla Catalana se celebrarà enguany del 29 al

31 d'octubre  a Burjassot (València, Espanya). Més informació d'aquí a unes setmanes."

posté par Yves Aleman
 
jeudi, 5. mai 2022
Oiseaux
Butors étoilés, notez les tous !!

Avec une dizaine de mâles chanteurs, notre région constitue un des derniers bastions pour la population française de Butor étoilé.

A la suite d’une mobilisation importante à l’échelle du pays, la mise en œuvre d’un second plan national d’actions (PNA) est à l’étude et devrait aboutir sous peu (cf. l’article consacré à l’espèce dans le numéro 29-1  de la revue Ornithos).

Afin de combler certaines lacunes sur des sites peu suivis le recours à l’utilisation de Faune LR permet d’assurer une veille à l’échelle régionale. Lors de vos sorties pensez à saisir toutes les données de mâles chanteurs ainsi que les observations d’individus dans des habitats favorables. Soyez précis dans la localisation des observations et veillez à renseigner le code atlas.

Ce héron est en très forte régression dans la plupart des régions, les épisodes successifs de sécheresse font peser de lourdes menaces dans les espaces où la gestion hydraulique des roselières n’est pas envisageable.

L'équipe Faune-LR

Photo : Jean-Pierre Trouillas

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
lundi, 14. mars 2022
Oiseaux
Enquête Goélands en milieu urbain

Le GISOM (Groupement d’intérêt scientifique pour les oiseaux marins) est actuellement en charge de la coordination nationale du 6ème recensement d’oiseaux marins nicheurs qui sera réalisé sur la période 2020-2022. Cette coordination s’appuie localement sur l’implication de structures partenaires déjà identifiées, qui pour chaque espèce réalisent des suivis protocolés. Compte tenu de la répartition très hétérogène des goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) en contexte « urbain », nous n’avons pas de suivis/protocoles dédiés.

Afin d’avoir des données (répartition/effectifs minimums) de ces espèces, nous incitons tous les observateurs à saisir leurs observations opportunistes des cas de nidification de goélands en contexte « urbain » (ville, port, zone commerciale et d’activité, site industriel ou maison individuelle), tant en milieu littoral qu’en milieu continental.

Seules les données avec les codes atlas suivants seront valorisées (cas des goélands « urbains ») :

 

Nidification probable :

 6 = Comportement nuptial : parades, copulation

 10 = Transport de matériel ou construction d'un nid

 

Nidification certaine :

 12 = Nid vide ayant été utilisé ou coquilles d'oeufs de la présente saison

 13 = Jeunes en duvet ou jeunes venant de quitter le nid et incapables de soutenir le vol sur de longues distances

 18 = Nid vu avec un adulte couvant

 19 = Nid contenant des oeufs ou des jeunes (vus ou entendus)

 

Ces données nous permettrons de réaliser une cartographie des territoires urbains sur lesquels sont implantés les goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) et de comparer les résultats aux précédents recensements. Ces informations contribueront bien évidement aussi à l'actualisation de l'atlas ODF.

Merci pour votre implication

Le GISOM

Légende de l'image : Goéland leucophée © Georges Olioso

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mercredi, 19. janvier 2022
NaturaList sur iPhone : bonne nouvelle !

Depuis plusieurs années, les utilisateurs d’iPhone n’avaient accès à l’appli mobile NaturaList que via sa version de test. Depuis quelques jours, NaturaList est désormais disponible sur l’App Store!

NaturaList est une appli mobile qui permet de saisir vos observations directement sur le terrain en les pointant sur une carte précise. En un clic, vous les partagez avec la communauté des utilisateurs de Faune-France et constituez ainsi votre propre carnet de terrain virtuel.

En utilisant NaturaList, vous gagnez en rapidité, en précision et en facilité. C’est pour ces trois raisons, qu’aujourd’hui, plus de 40 % des données sont collectées via un smartphone.

Quelques points importants à noter :

  1. La version bêta de NaturaList sera prochainement désactivée. Si vous avez participé au programme test, nous vous recommandons d’installer dès maintenant l'application officielle de l'App Store.
  2. L’utilisation de NaturaList pour saisie des données est gratuite, mais si vous souhaitez consulter les observations effectuées autour de vous, il est nécessaire de souscrire un petit abonnement annuel. Vous soutenez ainsi le développement de l’appli et sa mise à jour. Cette fonction est optionnelle et vous avez, par ailleurs, la possibilité de consulter librement les observations récentes via Faune-France.
  3. Les fonctions de NaturaList pour iPhone sont limitées par rapport à celles pour Android. La saisie par liste n’est pas encore accessible, mais devrait l’être à moyen terme. La version iPhone restera toutefois moins complète que sa grande sœur pour Android, notamment en ce qui concerne la saisie des enquêtes. Ce choix est lié à des contraintes économiques qui nous obligent à privilégier le système le plus largement utilisé. Nous nous en excusons.

Nous souhaitons la bienvenue aux utilisateurs d’iPhone et de belles et réjouissantes observations.

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
lundi, 10. janvier 2022
Papillons de jour
Plaquette liste rouge des papillons de jour d'Occitanie

Parmi les 245 espèces soumises à l’évaluation, 105 espèces, soit 43% des espèces évaluées, sont considérées comme menacées ou quasi-menacées de disparition en Occitanie.

Retrouvez la liste des espèces manacées et bien d'autres informations sur la plaquette synthétisant les 300 pages du rapport d’évaluation de la liste rouge des papillons de jour d'Occitanie qui vient de paraître.

Télécharger la plaquette

Et/ou pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, le rapport complet (303 pages

 

L'équipe Faune-LR

posté par Faune-Lr Meridionalis
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 141

MERIDIONALIS - Union des associations naturalistes du Languedoc-Roussillon
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2024