www.faune-lr.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Pinson du Nord 2021
       - 
Busard Saint-Martin 2021
       - 
Mésange noire 2020
       - 
Mésange noire 2021
       - 
Rémiz penduline 2021
       - 
Cincle plongeur 21-22
       - 
Huppe fasciée 21-22
       - 
Tichodrome échelette 21-22
       - 
Bec-croisé des sapins 21-22
 - 
Les galeries
Informations & Statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Informations & FAQs
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des Oiseaux nicheurs du Languedoc-Roussillon
 - 
Listes communales
Utilisation du site
Validation des données
Aide à l'identification
Espace de publication
Conservation et protection
Union MERIDIONALIS
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 131
 
vendredi 26 novembre 2021
Oiseaux
L'hiver approche !

Décembre approche, et le debut des protocoles de recensements des oiseaux hivernants avec lui !

Aujourd'hui nous vous proposons deux recensements participatifs hivernaux :

  • le SHOC (Suivi hivernal des oiseaux communs) : il s'agit du pendant hivernal du célèbre STOC. Pour contribuer au SHOC, il faut être capable d’identifier la majorité des espèces d’oiseaux communs à vue et au cri. Deux sessions de terrain, d'environ 1h30, sont à réaliser chaque année, une en décembre, l'autre en janvier, puis chaque année, approximativement aux mêmes dates. S'y ajoutent environ 1 à 2 heures de saisie. Les trajets se font à pied dans des carrés tirés au sort dans un rayon de 10 km autour de la commune souhaitée. Plus d'infos sur le SHOC ici.
  • les EPOC-ODF : dans le cadre du nouvel atlas des oiseaux de France (ODF), il est proposé aux observateurs de réaliser des points d'écoute de 5 min (EPOC), avec trois réplicas consécutifs (soit 15 min au total) sur des localisations prédéfinies. Plus d'infos sur ODF ici et la liste des coordinateurs locaux ici.

N'attendez plus et inscrivez-vous ! Pour trouver votre coordinateur local, cliquez sur le programme désiré :

En plus de ces protocoles, nous vous encourageons également à faire des EPOC (point d'écoute de 5 minutes). Et là aucune contrainte, c'est où vous voulez, quand vous voulez!

L'équipe Faune-LR

Légende de l'image : Pinson des arbres © Charly Farinelle.

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
jeudi 21 octobre 2021
Oiseaux
Une espèce d’oiseau sur cinq est menacée de disparition

BirdLife International vient de publier la nouvelle Liste rouge européenne des oiseaux menacés. Le bilan est alarmant : une espèce sur cinq risque de disparaître !

Ce rapport passe en revue le risque d'extinction régionale de 544 espèces d'oiseaux à l’échelle de plus de 50 pays et territoires européens.

Le statut de chaque espèce est évalué selon des critères scientifiques, qui intègrent la taille des populations, leur tendance, l’évolution de leur aire de répartition et des menaces qui les affectent. Chacune se voit ensuite attribuée à une catégorie de menace d’extinction qui va de « Préoccupation mineure » à « Eteinte ».

Les données ont été collectées par des milliers d'experts et de bénévoles de toute l'Europe. En contribuant à Faune-France, vous avez pris une part active à ce travail.

Ce rapport est publié à l’occasion de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, censée proposer un nouveau plan pour lutter contre l’érosion du monde vivant. Il s’agit de la quatrième évaluation réalisée par BirdLife International. Elle fait suite aux éditions publiées en 1994, 2004 et 2015.

En raison de leur sensibilité aux changements environnementaux, les oiseaux sont de parfaits indicateurs pour évaluer l’état de notre planète. Quelques éléments marquant de l’étude :

  • 1 espèce d'oiseau sur 5 en Europe est menacée ou quasi menacée d'extinction ;
  • 1 espèce d'oiseau sur 3 en Europe a décliné au cours des dernières décennies ;
  • les oiseaux marins, oiseaux d’eau, limicoles et rapaces sont les espèces les plus menacées et qui connaissent les déclins les plus rapides ;
  • les habitats marins, ainsi que les terres agricoles, les zones humides et les prairies sont les habitats principaux des espèces les plus menacées et aux plus sévères déclins ;
  • la majorité des alouettes, bruants et pies-grièches sont maintenant en déclin ; les canards et les limicoles connaissent des déclins significatifs ;
  • 71 espèces (13 %) sont menacées de disparition en Europe
  • 35 autres espèces (6 %) sont Quasi menacées
  • 5 espèces sont éteintes au niveau régional

Les principaux facteurs du déclin des populations d'oiseaux observés dans les habitats européens sont clairement identifiés :

  • les modifications d’utilisation des sols à grande échelle. La Bécassine des marais est passée de Préoccupation mineure à Vulnérable principalement en raison de la perte et de la dégradation de ses sites de nidification ;
  • les pratiques agricoles intensives affectent un grand nombre d’espèces, dont la Tourterelle des bois dont le statut demeure Vulnérable ;
  • la surexploitation des ressources marines : l’Eider à duvet est passé de Vulnérable à En danger en raison d'une combinaison de facteurs, comprenant les maladies et le déclin de ses ressources alimentaires ;
  • la pollution des eaux intérieures : le statut du Grèbe à cou noir est passé de Préoccupation mineure à Vulnérable, probablement en raison de la pollution de l'eau par les activités agricoles et les ruissellements urbains ;
  • Les pratiques forestières non durables : le Pic épeiche est encore considéré comme de Préoccupation mineure, mais sa population est en déclin ;
  • Le développement des infrastructures : l'Aigle ibérique demeure Vulnérable du fait des collisions et électrocutions sur les infrastructures énergétiques.

Il y a fort heureusement quelques bonnes nouvelles. L'amélioration du statut de conservation du Milan royal ou encore du Bouvreuil des Açores – deux exemples de réussites remarquables en matière de conservation – démontre que les actions ciblées peuvent fonctionner.

Ces résultats alarmants démontrent que nous ne parvenons pas à gérer nos terres, nos eaux douces et nos mers durablement. La sauvegarde de la nature implique une transformation de nos économies IMMEDIATE.

Téléchargez la Liste rouge européenne des oiseaux 2021.

Pour en savoir plus sur les catégories et critères de la Liste rouge de l'UICN.

Légende de l'image : une bonne nouvelle dans ce contexte difficile, le Martin-pêcheur d'Europe, jusqu'ici Vulénarable, est désormais considérée comme de préoccupation mineure © Michel Fernandez.

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
vendredi 17 septembre 2021
Oiseaux
Ouvrez les yeux : Oedicnèmes criards bagués

La saison de suivi repro des Œdicnèmes sur les Costières a touché à sa fin. Lors de ce suivi de nombreux oiseaux ont été bagués : 22 adultes et 13 poussins !

Ces individus sont probablement encore présents sur les sites de rassemblements postnuptiaux. Les bagues couleur sont lisibles avec jumelles ou longue-vue.

Chaque contrôle est une information précieuse !

Si vous avez l’occasion n’hésitez pas à vérifier si les oiseaux possèdent des bagues bleues en haut des pattes. Si le code ne peut pas être lu l’information est tout de même intéressante, chaque observation doit être saisie sur le site internet Oedicnème.com. Toutes les bagues sont bleues avec un code blanc composé d’une lettre et deux chiffres.

Cette année nous avons posé les bagues E (E01, E02,…). 10 de ces oiseaux sont également équipés de balises GPS, l’information est elle aussi importante, notamment si la bague ne peut être lue.

Merci à tous et belles observations !

L'équipe du COGard

Légende de l'image : Oedicnème criard bagué ©COGard

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
vendredi 20 août 2021
Oiseaux
La migration des oiseaux bat son plein en Occitanie

Après le Roc de Conilhac (Gruissan/Narbonne), le Col du Soulor et le Spot d'Eyne qui ont débuté leur suivi à la mi-juillet, Roquecezière leur emboîte le pas en cette fin de mois d'août. Ils n'attendent plus que vous pour vous faire découvrir le merveilleux spectacle de la migration des oiseaux !

En effet, cette année encore, 3 sites de suivi de la migration postnuptiale ont le plaisir de vous accueillir pour vous faire découvrir le fabuleux spectacle de la migration des oiseaux :

  • Roc de Conilhac, situé à cheval entre Gruissan et Narbonne (11) : 15 juillet - 15novembre

Céline Luciano ou Florian Escot, vous y accueilleront tous  les jours de vent du nord. Plus de renseignements sur le site de la LPO Aude et/ou sur www.migraction.net. Contacts :  LPO Aude ou 04 68 49 12 12

  • Spot d'Eyne, situé en Cerdagne sur la commune d'Eyne (66) : 15 juillet au 15 octobre

François  Gallion vous y accueillera en attendant l'arrivée d'Erwan Fressinaud qui sera présent dès le 15 août prochain. Plus de renseignements sur www.migraction.net. Contacts : page Facebook du site d'Eyne ou Yves Dubois ou François Gallon

  • Col du Soulor, dans les Hautes-Pyrénées à cheval entre les comunes d'Arbéost et d'Arrens-Marsous (65) : 15 juillet au 30 septembre

Les observateurs d'OCL (Oiseaux Cols Libres), vous accueilleront tous les jours . Plus de renseignements sur sur www.trektellen.nl. Contacts : OCL ou 06 95 72 92 25

  • Roquecezière, à la limite du Tarn et de l'Aveyron sur la commune de Laval-Roquecezière (12) : 20 août au 10 septembre

Les observateurs de la LPO Tarn et Aveyron, vous accueilleront tous les jours au niveau du rocher de la vierge. Plus de renseignements sur sur www.migraction.net. Contacts : LPO Tarn ou 05 63 73 08 38 ou LPO Aveyron ou 05 65 42 94 48

Bondrée apivore, Cigognes, Circaète Jean-le-Blanc, Guêpier d'Europe et bien d'autres surprises vous attendent sur ces hauts lieux de la migration des oiseaux, alors n'hésitez pas à leur rendre visite pour quelques heures ou quelques jours!

Légende de l'image : vol de Cigognes blanches au dessus du Roc de Conilhac  © Florian Escot (LPO Occitanie)

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
jeudi 12 août 2021
Oiseaux
LIMAT : Lancement de l'Enquête Oedicnème criard

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-lr.org/userfiles/Publications/OiseauxDeFranceBloc.jpgDans le cadre du projet Oiseaux de France (ODF), ambitieux projet de science participative visant à mettre à jour et diffuser l’état des connaissances de l'avifaune française en période de nidification et d'hivernage, en France métropolitaine et en Outre-Mer, l'enquête LIMAT présente un volet "œdicnème" dont l'objectif est de produire une estimation de la taille de population nicheuse nationale à l'horizon 2023.

Afin d'éviter de multiplier les enquêtes et protocoles au printemps, ce volet "Œdicnème" de LIMAT se focalise sur le comptage des sites de rassemblements postnuptiaux comme indicateur de la taille de populations nicheuse locale et par extension nationale.

Cette première saison 2021 va être consacrée :

1.                 au comptage des sites connus (rassemblements historiques + tampon de 1 km autour de ces sites)

Le comptage des sites connus se fait aux jumelles et à la longue-vue en 3 passages entre le 15 septembre et le 15 octobre (1/mois autour du 15 du mois).

2.                 à la recherche de nouveaux rassemblements au sein de carrés de 10 x 10 km favorables

La prospection des secteurs favorables s’effectuera en un seul passage entre le 1er septembre et le 31 octobre.

Vous trouverez ici le lien vers le document de présentation générale ainsi que le tutoriel de collecte de données sur le terrain.

Si vous êtes intéressés pour participer à cette enquête, vous pouvez contacter le coordinateur local de votre département (cf. liste ci-après) en indiquant le secteur où vous vous situez et le type de comptage auquel vous voulez participer (Sites connus ou nouveaux sites) pour vous proposer un site de rassemblement ou une maille proche de chez vous.

N’hésitez donc pas à prendre contact avec votre référent local pour plus d’informations :

Légende de l'image : Oedicnème criard © Michel Fernandez

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mardi 10 août 2021
Oiseaux
IMPORTANT! : Âge/Sexe des oiseaux, dispersion juvénile et fin des codes atlas

Nous voilà en aout et nous observons de plus en plus de jeunes oiseaux volants. Comme il existe une forte dispersion des juvéniles, nous attirons votre attention sur les points suivants :

  • Nous vous invitons à ne noter le code atlas 13 que lorsque vous observez des individus à peine volant ou manifestement né sur site.
  • La plupart des passereaux juvéniles ont (ou vont avoir) un plumage de type adulte, ne notez le détail "adulte" que si vous êtes certain de l'âge (en se basant sur des critères précis).
  • Il est quasi-impossible pour de nombreuses espèces de différencier les jeunes de 1ère année des femelles adultes, soyez donc très prudent quant au sexage des oiseaux (nb: il existe une catégorie "type femelle" dans les "détails de l'observation" qui permet de résoudre ce problème).
  • De même, la période de reproduction se terminant, il n'est plus nécessaire de noter les codes atlas possible ou probable (2 à 10) : il faut plutôt se concentrer sur les codes de nidification certain (>10). Tous les codes concernant la présence des oiseaux, des oiseaux chanteurs, la présence de couples,... sont désormais à éviter.

En résumé, ne renseigner le code atlas qu'en présence de manifestations évidentes de reproduction.

Merci pour votre attention.

L'équipe Faune-LR

Légende de l'image : Rollier d'Europe en dispersion postnutial  © Sylvain Albouy

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
vendredi 6 août 2021
Des fonds de cartes plus précis !

Deux nouveaux fonds de carte sont désormais accessibles sur Faune-LR et NaturaList :

- IGN Ortho 20 couvre la France de photos, dont la définition est de 20 cm au sol : vous pouvez dès lors saisir vos données avec une diabolique précision, à la touffe d'herbe dans l'exemple ci-dessus.

- IGN Plan V2, au facteur de zoom le plus élevé, vous permet d'atteindre la précision cadastrale (voir ci-dessous).

  • Fonds de carte sur Faune-LR

Pour sélectionner votre couche cartographique favorite sur les portails web, il vous suffit de cliquer sur l'icône "Couche" de votre carte de saisie (Transmettre mes observations) :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFIconoAutre/CartoPlanIGNV2white.JPG

 

Pour afficher, par défaut, votre couche cartographique favorite, il faut la sélectionner dans Mon Compte/Personnalisation du site :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFIconoAutre/Cartepardfautsurleweb.JPG

  • Fonds de carte sur NaturaList

Sur NaturaList, il vous suffit, comme sur le Web, de sélectionner l'icône "Couches" lors du positionnement de vos observations. Vous pouvez aussi choisir une couche par défaut dans vos paramètres, en cliquant sur "Préférences". Enfin, il vous est possible de télécharger les fonds de carte de vos secteurs de prospection et ainsi de pouvoir saisir vos observations hors connexion.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/CartosurNaturaListwhite.JPG

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mardi 1 juin 2021
Oiseaux
Suivis Oiseaux Communs : un bilan de 30 années de comptage peu réjouissant

Le programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) recense l’avifaune française selon un protocole répété chaque année par un réseau de plus de 2 000 ornithologues bénévoles répartis sur tout le territoire depuis plus de 30 ans. Et s’il peut aujourd’hui servir de lanceur d’alerte sur les déclins de certaines espèces, c’est bien grâce à l’engagement sur le long terme de ce réseau que la coordination nationale, assurée par un binôme LPO-MNHN, tient à remercier chaleureusement.

Trois autres programmes ont vu le jour à la suite du STOC et suscitent un intérêt croissant chez les férus d’ornithologie. Le STOM (2014) est une adaptation du STOC pour les oiseaux de montagne, le SHOC (2014) couvre la période hivernale et l’EPOC (2017) vise à estimer la taille des populations d’oiseaux communs. 

Un bilan contrasté et globalement peu réjouissant

Pour le moment, seul le STOC offre de longues séries de données permettant de calculer des tendances depuis sa modification en 2001. Le bilan 2001-2019 publié par la LPO, le MNHN et l’OFB est contrasté : sur 123 espèces évaluées, 32 sont en expansion, comme le Rouge-queue à front blanc, et 43 régressent, telles que le Chardonneret élégant, la Tourterelle des bois ou l’Hirondelle de fenêtres. Les autres sont stables ou en trop faible effectif pour déterminer une tendance significative.

Grâce au STOC, et au travers d’indicateurs dits de « spécialisation », on connaît l’évolution des oiseaux « spécialistes » des milieux agricoles, bâtis, forestiers et des espèces « généralistes ». Les oiseaux des milieux urbains et agricoles présentent un fort déclin. En cause, de nombreuses activités humaines responsables de la disparition de leur habitat. Seuls quelques oiseaux capables de s’adapter connaissent une progression démographique (pigeon ramier, mésange bleue). Mais cela ne révèle en fait une uniformisation de la faune sauvage, signe d’une banalisation croissante des habitats et d’une perte de biodiversité. 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFAltasEnqutes/STOCindicateurs.png

Vous retrouverez également dans le bilan :

  • une présentation du programme STOC et son analyse ;
  • des témoignages de participants ;
  • les résultats nationaux détaillés du STOC (la couverture, les tendances, les indicateurs) ;
  • une rubrique sur STOC en Outre-mer, avec l’adaptation nécessaire au contexte spécifique de la Réunion, et le défi relevé par la Guyane, dont l’avifaune est riche de plus de 700 espèces ;
  • l’Auvergne-Rhône-Alpes mise à l’honneur dans la partie sur les résultats régionaux ;
  • une présentation des autres protocoles en France : le SHOC, accompagné de ses résultats descriptifs, le STOM et l’EPOC.

Une conférence de presse pour appuyer la sortie du bilan, un inédit !

Une conférence de presse en présence de Bérengère Abba, Secrétaire d’Etat à la biodiversité, d’Allain Bougrain-Dubourg (LPO), Bruno David (MNHN) et Pierre Dubreuil (OFB) s'est tenu le 31 mai 2021, sur les résultats du bilan, le réseau STOC et les perspectives qu’offre un tel programme.

Téléchargez le bilan "Suivi des oiseaux communs en France -1989-2019 : 30 ans de suivis participatifs".

Retrouvez tous les Bilans nationaux récemment publiés.

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
vendredi 28 mai 2021
Oiseaux
Oiseau de France en ligne

Oiseaux de France, le nouveau portail dédié à l'Atlas des oiseaux de France est en ligne. Rendez-vous sur https://www.oiseauxdefrance.org.

Le premier objectif du projet Oiseaux de France (ODF) est de mettre à jour les cartes de répartition des espèces, en période de reproduction et d’hivernage sur la période 2019-2024.

Oiseaux de France, le nouveau portail dédié à l'Atlas des oiseaux de France est en ligne. Rendez-vous sur https://www.oiseauxdefrance.org.

Ce portail évolutif, mis en ligne le 28 mai, permet de suivre l'avancée des prospections ornithologiques, leur niveau de complétude, de dresser la carte de répartition de chaque espèce et d'établir la liste de celles observées dans chaque maille.

Le portail www.oiseauxdefrance.org propose notamment un indicateur d’avancement de l’Atlas, qualifié d'indice de Complétude. Pour chaque maille, il donne  le pourcentage d'espèces signalées avant et après 2019. En cliquant sur une maille, il est par ailleurs possible d'obtenir la liste des espèces signalées durant ces deux périodes. Tout observateur obtient donc l'inventaire des espèces potentiellement présentes et peut dès lors concentrer son attention sur les oiseaux non encore découverts.

A terme, le portail s'enrichira des contributions des territoires d'outremer et comprendra des fiches détaillées pour chaque espèce française.

Bienvenue sur oiseauxdefrance.org et bonnes observations !

posté par Faune-Lr Meridionalis
 
mercredi 19 mai 2021
Oiseaux de France : J-10

Logo_ODFLe projet Oiseaux de France (ODF) vise prioritairement à inventorier toutes les espèces d'oiseaux de France métropolitaine et d'outremer et à cartographier leur répartition en période de nidification et d'hivernage. Le portail www.oiseauxdefrance.org, inauguré le 28 mai prochain, permettra de visualiser, au jour le jour, l'avancée des connaissances.

Le premier objectif du projet Oiseaux de France (ODF) est de mettre à jour les cartes de répartition de toutes les espèces françaises d'oiseaux, en période de nidification et d’hivernage.

Dès le 28 mai prochain, le portail www.oiseauxdefrance.org permettra, grâce à son outil « Carte », de visualiser la répartition de chaque espèce sur la période 2019-2024, à l'échelle de mailles de 10 km de côté.

Si un contributeur détecte une espèce nouvelle dans un carré et saisit son observation via NaturaList, Faune-France ou ses bases partenaires, la carte de répartition s'actualise en temps réel.

Cet outil permet donc de suivre, de manière dynamique, l’avancée des prospections menées dans le cadre d’ODF. L’objectif est d’obtenir une couverture la plus complète possible du territoire national à l’horizon 2024.

posté par Faune-Lr Meridionalis
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 131

MERIDIONALIS - Union des associations naturalistes du Languedoc-Roussillon
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021